Now Reading:

Anna Garforth does it green

Aussi beau et réussi soit-il, le street art n’est malheureusement que très rarement ecofriendly. Un constat à l’encontre duquel vont pourtant certains artistes, en proposant un art non-destructeur et éphémère. Anna Garforth en est d’ailleurs un parfait exemple…

Que dis-je, elle est LE parfait exemple de street artiste éco-responsable, puisqu’elle a su développer une technique 100% naturelle et biodégradable : Anna Garforth « peint » avec de la mousse. Oui, comme celle que l’on trouve naturellement sur les murs un peu humides et froids ! Exit donc les bombes aérosols et autres colles nocives, l’artiste, qui utilise d’ordinaires d’autres matériaux – déjà partiellement recyclables ou recyclés – tels que le papier, a décidé de mettre son art au vert. Une technique assez surprenante et écologique qui ne s’est d’ailleurs pas faite en deux jours : plusieurs années de recherches et d’expérimentations ont en effet été nécessaires à Anna pour atteindre ce résultat.

Mais le jeu en valait la chandelle ! Plus qu’une nouvelle façon d’aborder le graffiti, le style en mousse de l’artiste britannique propulse le street art à un tout autre niveau : si l’art de rue n’était jusqu’ici « que » beau à regarder, il est désormais tout aussi agréable à la vue qu’au toucher. Il faut dire que les créations d’Anna Garforth, réalisées grâce à un procédé secrètement gardé, nous donnent bien envie d’y mettre la main… « Ironiquement, j’ai eu envie de travailler avec des matériaux vivant lors d’une visite au cimetière…, confie l’artiste. J’ai été fascinée par la mousse recouvrant les pierres tombales et la façon dont elle poussait à l’intérieur des gravures et des inscriptions. C’était magnifique ! J’ai donc récolté toute la mousse présente sur les tombes autour de moi, et me suis lancée dans l’expérience. La typographie en mousse était née ! » Réalisant aujourd’hui de nombreux motifs géométriques et autant de graffitis typographiques, Anna Garforth compte bien poursuivre dans le street art vivant et s’approprier de nouveaux matériaux

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".