Now Reading:

Chronique – la NGRTD de Youssoupha

Chronique – la NGRTD de Youssoupha

Youssoupha revient 3 ans après son album Noir Désir pour signer un nouveau manifeste, suite logique de l’album sorti en 2012, nommé NGRTD. Le MC tourne ainsi définitivement la page du rap de rue, et continue son rap d’amour, construit encore et encore son oeuvre  fédératrice et réaliste, moins hargneuse qu’au commencement et assurément plus réfléchie. Terminé l’épisode Eric Zemmour, et résolus les problèmes de conscience. Le fils de Tabu Ley Rochereau réserve un quelque chose de fort, fait pour le partage et la communion.

Aiguisés, les textes de Youssoupha  n’ont pas perdus de leur force et de leur technicité. On avait un peu peur du retour, vu la nécessité de surpasser le  niveau de l’opus précédent, mais finalement, on constate le résultat d’un travail immense, porté par un message vrai. L’album dépeint la condition des hommes, reformule les choses de la vie, et garde aussi une place à l’égotrip et aux punchlines toujours incandescentes.

Le rap reste en tout cas un bon terrain pour ceux qui parlent avec raison et incitent au respect de l’autre. Si la Trap défoule et que son ton en général léger ne prête pas vraiment à la réflexion, ce genre de sortie rassure sur un point : le hip-hop continue de faire cogiter, dans un climat spécial où chacun, un peu perdu, ne sait plus trop quoi penser de l’autre. Humaniste, Youssoupha compose toujours de belles chansons, fascine toujours avec ses mots. Son public est ravi de cette sortie, et nous aussi.

Bien sûr, on parle ici d’une réelle réussite musicale. Les prod’s rassemblent plusieurs genres, plusieurs humeurs, et confirment le changement de direction artistique, bien loin des instrumentaux plus street et agressifs du début de sa carrière. Textuellement aussi, le message est moins dur, mais reste décomplexé, sans maîtres ni bourreaux. Quand des  titres continuent de prôner l’amour ( Love Musik, Maman m’a dit ), d’autres  font figure d’ode au rap français ( le titre « Chanson Française » et ses samples issus de gros classiques )  pendant que les derniers mettent en musique l’introspection et parlent de vécu ( Négritude, Niquer Ma Vie ).

NGRTD de Youssoupha  est un un beau projet, plus abouti, peut-être un peu moins surprenant, mais qui confirme l’aisance et le talent du rappeur, dont l’album sorti le 18 mai est déjà disque d’or.Rendez vous sur Itunes ou chez tout les bons revendeurs pour vous le procurer.

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".