Now Reading:

Confessions : 10 questions à Douchka

Confessions : 10 questions à Douchka

Signature du label Nowadays Records, Douchka est un jeune DJ Rennais. Dans sa musique, on constate un mélange de genre qui peut varier entre le hip-hop, l’électro ou le future beat. Son dernier EP 4 titres ‘Joyful’ est disponible depuis quelques jours. On vous file un player Deezer ci-dessous pour que vous puissiez découvrir (ou redécouvrir) l’EP et l’artiste tout en savourant les réponses du bonhomme.


TRENDS Periodical : Ta vie rêvée ?

Douchka : Pas très facile comme question d’entrée de jeu… Je dirai bien évidemment pouvoir vivre de ma musique, mais en priorité être entouré des gens que j’aime. Ça c’était pour le cliché version Love Actually. En vrai j’aimerai avoir une belle maison en pierre blanche au bord de la mer, avec un immense studio d’enregistrement doté d’une grande baie vitrée. Moi et mon pote Chance (the Rapper) on siroterait des Long Islands entre deux sessions d’enregistrement sur la terrasse extérieure.

TP : Ton plus grand regret ?

Douchka : Probablement d’avoir refuser d’apprendre à jouer du piano étant petit, alors que j’avais une excellente prof en face de chez moi. Ça je le regrette (presque) tous les jours. Du coup j’ai fait du basket, et j’étais même plutôt doué jusqu’à ce que je commence la musique… et la cigarette.

TP : Tes obsessions ?

Douchka : Je suis assez maniaque chez moi. J’aime bien que chaque chose soit à sa place. Et bizarrement, c’est le merdier total dans ma bibliothèque iTunes, ce qui est paradoxalement étrange pour un quelqu’un qui évolue dans le milieu musical. Sinon en studio, c’est le mixage de mes morceaux. Il me faut parfois une dizaine de versions avant que l’une d’entre elle me plaise vraiment. Enfin, je fais parti de cette branche néo-hipster qui joue aux « puristes de la bouffe » comme on dit. Une partie de ma famille bosse là dedans et j’ai toujours été élevé à la bonne franquette. Mais ça n’empêche pas une petite galette-sauss’ de temps en temps en sortie de club à Rennes vers 6h du matin, place des Lices, seulement pour les vrais gars. 

TP : Ton disque de chevet ?

Douchka : Il change tout le temps donc il n’existe pas vraiment. Mais la dernière sortie qui m’ai vraiment marqué, c’est le maxi « Someday Somewhere » de Mura Masa, une tuerie sans nom.

TP : Ton idéal masculin/féminin ?

Douchka : Tous mes potes, ainsi que ma copine le savent : Emma Watson. Imbattable sur tous les plans.

Emma Watson

TP : 3 personnalités que tu réunirais pour dîner ?

Douchka : Je dirais Jay-Z, Beyoncé et Solange Knowles, afin d’éclaircir le mystère sur la fameuse « Lift Fight ». Et aussi parce que ça doit être plutôt cool de se retrouver autour d’une table avec un trio de ce style.

TP : La personne célèbre qui t’a le plus inspiré dans ta vie ?

Douchka : Enfant, j’étais comme bien d’autres archi-fan de Michael Jackson. On avait une VHS (une boite en plastique avec une bande magnétique dedans) qui compilait ses meilleurs clips, et on essayait avec mes frères de reproduire les chorégraphies devant la télé. Sinon, j’aime beaucoup le peintre cubiste Fernand Léger. C’est mon coté « mec bidon qui se la raconte en histoire de l’art ». Et aussi la première vraie claque que j’ai pris devant un DJ dans ma vie, c’était à quinze ans à Astropolis en face de DJ Mehdi, quelqu’un qui avait compris l’intérêt de connecter différents styles pour créer son propre son, chose qu’il faisait avec brio. 

TP : Ta phrase de chanson / réplique de film favorite ?

Douchka : En musique : « It’s a hard-knock life for us ! » – version originale par Annie, et en film : « J’aime pas trop les voleurs, et les fils de putes » – Orson Wells dans « Le Grand Détournement », deux imminents classiques de la pop-culture.

 

TP : Qui étais-tu dans une vie antérieure ?

Douchka : Je suis désolé, mais là je sèche vraiment ! 

TP : On termine simplement : fais nous une citation mémorable, la, tout de suite.

Douchka : « Bonjour, je m’appelle TRENDS periodical, et je vous souhaite la bienvenue sur mon site ! »


TRENDS periodical remercie chaleureusement Douchka pour ses réponses.

Pour suivre et supporter l’artiste c’est ici :

Facebook  ♫ Twitter  ♫ SoundCloud

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".