Now Reading:

Damien Hirst manie l’art du scalpel à la perfection

Images satellites, photographies aériennes ou plans urbains ? Damien Hirst manie l’art du détournement à la perfection. Avec sa nouvelle série de créations Black Scalpel Cityscapes, le célèbre artiste britannique nous livre une vision pour le moins chirurgicale du milieu urbain. Sortez vos scalpels !

Ces vues aériennes de Paris, New York, Le Vatican, Hong Kong et bien d’autres encore, ont été réalisées uniquement à l’aide de scalpels, lames de rasoir et aiguilles disposés sur fond noir. Dévoilées dans le cadre d’une exposition à la galerie White Cube à Sao Paolo, ces oeuvres ouvrent la réflexion sur notre rapport à l’urbanisation, à la mondialisation, mais également sur notre rapport à la surveillance généralisée suite à l’apparition de nouveaux outils virtuels, notamment Google Earth.

Métaphore astucieuse de la pratique des frappes chirurgicales couramment utilisée en temps de guerre, le travail de Damien Hirst est également d’une précision diabolique.

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".