Now Reading:

Découvrez (enfin) Angèle avec son premier clip : La loi de Murphy

Vous avez déjà connu une journée pourrie où absolument tout va de travers, ou quoi que vous fassiez, la tartine va tomber du mauvais côté ? Rien d’étonnant, il s’agit juste de la loi de Murphy : un précepte selon lequel « tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera nécessairement mal« .

Visiblement, Angèle connaît bien cette journée. Mais à la place de soûler ses potes avec ses péripéties malheureuses, elle enchante un public qui attendait avec impatience sa rentrée officielle dans le game. Premier single de la jeune belge – repérée sur le titre J’ai Vu de l’album de Roméo Elvis (qui n’est d’autre que son frère, elle est aussi la fille du chanteur Marka et de la comédienne Laurence Bibot) La Loi de Murphy est un véritable hymne à la loose bourré d’humour et d’autodérision dans lequel la jeune bruxelloise de 21 ans se met en scène dans des situations du quotidien qu’on a tous déjà forcément vécus : la pluie, le brushing niqué, la file d’attente à n’en plus finir, le compte en banque vide, la plan drague foireux, le tramway qui part sans vous… « C’est Veence Hanao qui a eu l’idée de base, explique la jeune femme aux Inrocks, je lui avais écrit une liste (très longue) de tous les éléments que je détestais sur terre, et petit à petit avec l’aide de Matthew Irons on en a fait une chanson. » Comme pour dévoiler les nombreuses facettes de son projet, elle y multiplie les ambiances entre anglais et français dans une voix de velours et développe un univers coloré, du refrain electro-pop ultra efficace aux influences r&b, pop ou plus classiques qui lui viennent de sa formation de piano.

Le clip est signé de la non moins géniale Charlotte Abramow – qui avait déjà réalisé ses premières photos – une nouvelle collaboration vidéo entre les deux artistes est déjà dans les tuyaux. Aperçue au MaMa Festival de Paris ce vendredi où elle livra une prestation pleine d’assurance et d’espièglerie, on peut la retrouver en première partie des tournées de Damso et Ibeyi jusqu’en décembre. Fille de, sœur de, Angèle risque très vite de se faire un nom qu’elle ne devra à personne.

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".