Now Reading:

Focus sur la Audemars Piguet Royal Oak Offshore

Si nous devions retenir une pépite parmi les chef d’oeuvre de l’horlogerie de luxe, le modèle phare d’Audemars Piguet, la Royal Oak, arriverait sans aucun doute dans notre short list, et bien malin sont ceux qui pourront nous dire quel autre modèle viendrait détrôner la sportive automatique.

Quintessence et origine

Déclinée en plusieurs versions, la Royal Oak voit son aboutissement dans un modèle Offshore où chaque élément est designé de manière caractéristique, avec des proportions surdimensionnées, des matériaux high-tech et des composants résistants aux ondes magnétiques.

Cette montre – qui tire son nom de l’arbre dans lequel Charles II s’était réfugié pour échapper a ses ennemis – est un concentré de mécanique de pointe, manufacturée dans des matériaux d’exception tels que le carbone forgé, la céramique et le titane de grade 5.

Ses composants

Le carbone forgé est un composant très dense, composé de milliers de fibres minuscules : il permet à la montre, massive, de rester néanmoins légère et agréable à porter. La céramique est connue pour sa résistance : il est presque impossible de rayer ce matériau, seul un diamant peut se targuer de pouvoir détériorer la céramique, aujourd’hui utilisée pour la plupart des bracelets de montre de luxe. Enfin, la Royal Oak Offshore comprend des éléments en titane : extrêmement résistant, et deux fois plus léger que l’acier.

Sur quels poignets ?

Très attaché à la marque Hublot, Jay Z n’hésite pourtant pas à enfiler sa Royal Oak de temps à autre. C’est aussi le cas de Lebron James, égérie de la marque qui la brandit avec fierté.

Pour quels prix ?

Disponible pour des tarifs entre 15 000 et 700 000 euros (!!), la Royal Oak est aussi très prisée sur le marché de l’occasion, vous trouverez notamment différents modèles sur Chrono24. De quoi dépenser votre prochain argent de poche.

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".