Now Reading:

Galliano met à l’honneur les Geishas chez Martin Margiela

Cela fait déjà deux ans que John Galliano a reprit la tête de la Maison Martin Margiela. L’ancien directeur artistique de la Maison Dior c’est vu attribué une seconde chance dans la jungle de la mode et ceux chez la Maison du couturier belge. Pour sa seconde collection présenté sous le sigle Margiela, John Galliano à choisi de mettre à l’honneur le pays du soleil levant et leurs beautés légendaires, j’ai nommée le Japon !

Uh show spéctaculaire

En dépit de sa traversé du désert angoissante, Galliano n’a rien perdu de son sens de l’esthétisme et du grandiose. Ce mercredi, le nouveau designer a surpri mais surtout ébloui ses convives grâce à un spectacle sans demi-mesure dont lui seul à la recette. Une jolie prouesse théâtrale forte en émotion et saluée par le par terre préstigieux invité a savourer le grand come back Galliano.

Le Japon à l’honneur

Matières satinées et coupes très structurées, la Maison Margiela nous propose une version très personnelle du kimono japonais. Galliano supprime la fluidité de la pièce en remplaçant les matières initiales par des tissus techniques et nous offre un ainsi de jolies kimonos 2.0. Toutes les pièces de la garde robe sont sollicités afin de mettre en forme ce kimono du futur. Relevées par des ceintures nouées à l’extreme, des blazers, des sweat shirt ou encore des robes sont réquisitionnés afin de ranimé le kimono japonais.

Un léger vent de 60’s

On retrouve la présence de certaines pièces à l’influences très sixties. Margiela réinvente le tailleur vert et le bout pointu. Côté accessoire le designer de la Maison nous initie à de petits sacs à dos aux allures de dos de kimonos ! Avec ce merveilleux show Galliano signe un retour en fanfare. Il nous prouve une nouvelle fois que son talent et son esprit peuvent être aussi controversés qu’adulés.

Crédit photos : AFP

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".