Now Reading:

Grace Brett : serial crocheteuse

Il y a quelques semaines, nous vous parlions des mamies graffeuses, preuves vivantes que l’art urbain ne connait pas (ou presque) de frontières générationnelles. Aujourd’hui, il est temps pour nous de vous présenter Grace Brett, considérée comme étant la street artiste la plus âgée du monde

Ayant atteint le très bel âge de 104 ans, Grace Brett s’avère en effet être l’artiste urbaine comptant le plus de printemps parmi les street artistes du monde entier… Bien qu’elle n’utilise pas de bombes aérosol, de pinceaux ou de pochoirs, la mamie écossaise s’est naturellement orientée vers ce qu’elle sait faire de mieux : le crochet ! Après avoir passé sa vie à tricoter et crocheter pour ses enfants, sa famille ou pour elle-même, Grace s’est dit qu’il serait bon d’en faire profiter la ville entière, et a rejoint les Souter Stormers, un collectif secret de grand-mères serial crocheteuses, usant de leurs talents pour embellir la ville.

Armée de pelotes de laine et d’aiguilles, Grace Brett s’est alors lancée dans la confection de fresques et autres installations urbaines aussi détaillées qu’impressionnantes, qui ne sont pas sans rappeler le travail d’une certaine Olek. « J’ai trouvé que c’était une très bonne idée de décorer ainsi la ville et j’ai aimé l’idée que mon crochet fasse partie du projet », a-t-elle déclaré à la presse, lors du récent YES Arts Festival, auquel elle a participé avec ses copines des Souter Stormers, auteurs de 46 installations dispersées aux quatre coins de la ville de Selkirk. « J’ai beaucoup aimé que mon travail soit ainsi exposé aux côtés de celui des autres, et j’ai trouvé que la ville était très jolie comme ça ! » Source d’inspiration pour les uns, rayon de soleil pour les autres, Grace Brett confirme, une fois de plus, que l’âge n’est pas incompatible avec l’art urbain !

Crédit photo : DR

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".