Now Reading:

Interview de Camille Domergue, créatrice de Bureau Tonic

Bureau Tonic ou l’art de lier design, création sportswear et graphisme ! L’histoire a commencé l’année dernière pour Camille Domergue et Olivier Toggwiler lorsqu’ils décident de lancer leur bureau d’étude, Bureau Tonic. A la manière d’un laboratoire de design, ils recherchent perpétuellement de nouvelles pistes créatives pour lier la mode à l’art. Le résultat se veut assez structuré et terriblement graphique. Découvrez sans plus attendre le lookbook Automne/hiver 2015, « Point Realty » : la toute première collection Bureau Tonic !

Pour mieux comprendre l’univers de la marque, nous avons rencontré Camille, la co-fondatrice de Bureau Tonic qui nous en dit davantage :

Tout d’abord, pourquoi « Bureau Tonic » ?

Camille Domergue : « Bureau, car nous avons une volonté de travailler de façon pluridisciplinaire; nous travaillons comme un bureau de création et pas seulement comme des stylistes. Nous sommes sur un ensemble de projets annexes en rapport avec le thème de nos collections et ce, tout au long de l’année. Par exemple, pour cette première collection « Point Realty » qui est assez minimaliste, nous avons travaillé avec un artiste, Apollo Thomas, sur un mini court métrage de 2 minutes. Cet artiste nous a proposé un vrai travail nourri de son imaginaire en composant également lui-même la bande son, il sortira pour le lancement de la collection en Juin. Nous allons également associer un objet à chaque collection. Cette saison il s’agit d’un petit banc de bureau qui peut également servir de console, qui est fabriqué dans un atelier Parisien. Nous avons voulu associer, pour le banc comme pour la collection, un mélange de matière et de couleurs tout en gardant un graphisme minimaliste et intemporelle. Toujours lié à nos différentes inspirations du moment, nous allons lancer un blog qui retracera les différents travaux et inspirations de nos collections, le tout avec différents intervenants du monde de la musique, de l’art, de l’architecture…

Et Tonic ?

C. : Tonic c’est quelque chose qui nous rappelle les années 80-90 qui nous inspirent beaucoup. C’est un mot simple, dynamique et un peu sportwear, comme nos collections. Et surtout, il vient de notre rencontre avec Olivier (son associé, Olivier Toggwiler). Il y a deux ans, nous sommes parti une journée en Normandie, à Dieppe, au bord de la mer où nous avons réalisé une série photographique intitulée Dieppe Tonic, la photographie est une passion chez nous deux depuis très longtemps… Et pour ma part, j’adore les gin tonic, à forte dose ils me rendent assez folle.

Pour le nom de notre « marque » nous n’avions pas envie de nous mettre nous-même en avant avec nos noms personnels, nous avions plus envie d’un concept, d’une expérience.

Ce concept de créer une marque de mode à la manière d’un laboratoire de design, comment vous est-il venu ?

C. : Olivier et moi avions plein d’envies, de projets,  pas uniquement mode car nous nous intéressons à toutes formes de médium, d’où l’idée d’un bureau. Nous venions tous les deux du milieu de la mode, c’est notre base et c’est également par ce biais que nous nous sommes rencontrés, c’est donc le « cœur » de notre bureau et les projets autour en résultent.

Comment vous êtes-vous rencontré exactement et pourquoi avoir créé Bureau Tonic ensemble ?

C. : J’ai rencontré Olivier chez Surface To Air, il était manager réseau des boutiques, je travaillais au développement et à la production des vêtements; ce qui est très complémentaire : la partie commerciale et la partie production. Et surtout nous partageons beaucoup de points de vues au niveau artistique et au niveau de la création en général. Lui comme moi, nous n’aurions pas pu créer Bureau Tonic seul car nous sommes vraiment complémentaires dans notre façon de travailler et de voir les choses; avoir plusieurs point de vues apporte un certain recul qui est essentiel à la création. L’attrait d’Olivier pour la photographie est aussi un point qui nous rassemble.

Que peux-tu nous dire de plus sur cette première collection ?

C. : Cette première collection nommée POINT REALTY à été très inspirée par le travail des photographes et artistes contemporain des années 70. Par exemple, Lewis Baltz qui a beaucoup travaillé sur l’architecture et le développement urbain des années 70 dans l’ouest américain. Point Realty vient d’une photo qu’il a prise pour l’un de ces travaux à cette époque. Parallèlement, les couleurs de notre collection quant à elle, sont très inspirées par le travail de John MacLaughlin (dont Lewis Baltz s’est beaucoup inspiré lui-même), peintre américain pionnier dans la peinture minimaliste du courant Hard-Edge. Pour notre part nous nous sommes inspirés d’une cité, toujours en construction proche de Paris. Ce nouveau quartier est une vision nouvelle de l’observation de Lewis Baltz transposée dans la culture Française de l’urbanisme. Nous avons réalisé des images de notre lookbook là-bas, et une partie du court métrage également. C’est tout un travail de construction que l’on a essayé de faire autour de cette première collection.

Résultat atteint, mais pourquoi cette volonté de lier construction à la mode ?

C. : Nous avions envie de faire du « design abordable » avec un vrai esprit créatif mais étudié, car nous trouvons que c’est ce qu’il manque à la mode d’aujourd’hui : des choses simple, réfléchies et design de qualité et à un prix abordable c’est ce que nous faisons.

Pour finir, où trouvera-t-on les produits Bureau Tonic et à quels prix ?

C. : Il faut savoir que nos produits sont réalisés en France et au Portugal; nos prix sont d’environ 50€ pour un tee, 90€ pour un sweat et 110€ pour une robe. Notre e-shop ouvrira en Juin et pour cette première collection nous avons déjà séduit des distributeurs à Moscou, Londres, Singapour, Athens, Hallein (Autriche) et à Paris évidemment.

Trends Periodical suivra le lancement de Point Realty de très près, ne manquez pas le lancement de l’e-shop dans deux petits mois. En attendant, vous pouvez toujours guetter les nouveautés sur la page Facebook de Bureau Tonic !

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".