Now Reading:

Jakub Geltner : petit à petit, l’Homme fait son nid

Où qu’il aille, l’Homme – n.m. désignant l’ensemble de l’espèce humaine – ressent (presque) toujours le besoin de tout changer ; de modifier ; de posséder. Un comportement caractéristique dont s’est inspiré Jakub Geltner pour Nest, son projet d’installations urbaines.

 Alors qu’il étudiait encore à l’Académie des Beaux-arts de Prague, Jakub Geltner, artiste d’origine tchèque, a décidé de se lancer dans la création de Nest 01, première pierre d’une longue série : installées en hauteur aux abords de la rivière Vltava, en plein centre-ville de Prague, des caméras de vidéo surveillance regardent dans toutes les directions et observent les passants, agglutinées les unes aux autres jusqu’à former un nid. Imitant les mouvements ou attitudes de l’Homme, ces caméras – également remplacées par des paraboles dans d’autres installations – soulèvent la question de notre impact sur l’espace urbain.

« Très sobrement baptisé Nest – nid en anglais – mon projet a pour but d’imiter l’activité humaine et de démontrer son impact direct dans le paysage urbain. Au cours de mes voyages, j’ai pu constater à plusieurs reprises la multiplication d’objets interférant avec les façades et l’architecture des bâtiments typiques des villes visitées, tels que les antennes paraboliques et les caméras de surveillance ; des pièces rapportées qui passent aujourd’hui – malheureusement – inaperçues dans le paysage », explique l’artiste. « Grâce à ce projet, je voulais souligner l’ampleur de ce que j’appelle des infections ; montrer comment ces différentes intrusions humaines dans l’équilibre architectural peuvent modifier l’espace urbain, comment elles s’étendent et se propagent rapidement autour d’elles. »

Toujours installées dans des lieux névralgiques et hautement fréquentés tels qu’une école, un palace, la façade d’une église ou encore une plage parsemée de rochers, les créations de Jakub Geltner infestent en effet leur environnement direct, défigurant totalement le bâtiment ou lieu infecté et dénonçant en secret l’absurdité de nos comportements actuels, dans l’espoir de les faire changer un jour.

Crédit photos : Jakub Geltner 

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".