Now Reading:

Les aventures de Joe Iurato

Pochoirs, collages ou sculptures, difficile au premier coup d’œil de définir ce que sont réellement les œuvres de Joe Iurato. Des installations qu’il dispose au gré du mobilier urbain, laissant aux passants le plaisir de les découvrir…

Savant mélange entre peinture et sculpture, les œuvres en noir et blanc de l’artiste originaire du New Jersez sont en effet de petites curiosités qui méritent qu’on s’attarde sur elles. Ne dépassant jamais les quarante centimètres, les figurines de Joe Iurato sont confectionnées dans des chutes de bois. Taillées puis peintes à la bombe, leur permettant ainsi d’avoir cet aspect pochoir très caractéristique, les pièces de l’artiste s’inspirent autant de la vie de leur créateur que du mobilier urbain : « Si les sujets varient constamment, chaque création est malgré tout très personnelle, précise Joe Iurato. Chacune est une étape de l’histoire de ma vie, du breakdance au skateboard en passant par l’escalade et la paternité ; toutes ces choses qui m’ont aidé à forger mon caractère. Créer ces figurines est pour moi la bonne manière d’aborder ces instants marquants, de les revisiter d’une façon qui m’est familière ».

Bien qu’elles ne défendent pas un message ou une idéologie particulière, les réalisations du street artiste permettent à autrui de voir le mobilier et l’environnement urbain comme il ne l’a jamais imaginé : toujours très audacieux, les personnages en bois de Joe Iurato se balancent en effet au-dessus des ponts, escaladent les panneaux de signalisation et se jouent des aménagements urbains. Des saynètes éphémères tantôt fantasmées et poétiques, tantôt très réalistes et dures, qui n’embellissent les rues et n’égayent la journée de leurs admirateurs que le temps de quelques heures…

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".