Now Reading:

L’univers étrange de Lord of Bias

Au milieu des années 90, les murs de Berlin se sont vus petit à petit recouvrir par des créatures étranges, personnages grotesques (dans le bon sens du terme) et suréalistes, arborant des couleurs flashy et contrastées. Des fresques weird à souhait signées HRVB.

Autrement connu sous le nom de Lord of Bias, HRVB compte aujourd’hui parmi les plus talentueux street artists berlinois ; un titre honorifique qu’il a gagné grâce à un travail sortant de l’ordinaire. A l’aube de sa carrière, cet illustrateur freelance a en effet décidé de ne pas se lancer dans le graff calligraphié ni dans la représentation de faune ou de flore, comme c’était le cas pour beaucoup il y a encore une vingtaine d’années : prenant le contre-pied de ses confrères, HRVB s’est donc mis à peindre des personnages tout droit sortis de son imagination, un style qui, selon lui, permettait alors de s’exprimer d’avantage.

S’inspirant depuis de tout ce qui l’entoure – du paysage à la musique en passant par une simple conversation sur la pluie et le beau temps, l’artiste croque dans un carnet les créatures diverses et variées qui peuplent son esprit, avant de leur donner vie sur un mur nu, à l’aide de pinceaux ou de bombes aérosol. Résultat d’une intense réflexion, transcription d’une pensée profonde ou simple improvisation au crayon, l’origine de ses compositions n’est jamais la même, conférant une dimension inclassable à l’œuvre de l’artiste. Une œuvre unique et complexe qu’HRVB continue d’alimenter aujourd’hui encore, en solo ou en groupe, au sein du collectif The Weird Gang.

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".