Now Reading:

L’univers surréaliste de David Stegmann

Il n’y a pas grand-chose que David Stegmann – aka Dust – ne sache pas faire : street artiste, peintre, dessinateur et designer, le suisse-allemand est un véritable touche-à-tout. Basé dans la petite ville allemande de Staufen, l’artiste ne cesse en effet de parfaire son art et de développer un univers qui lui est propre.

Largement influencé par la scène internationale d’art urbain, le travail de David Stegmann combine également des éléments empruntés à l’art abstrait, au surréalisme ou encore au néo surréalisme. S’inspirant principalement de la Nature, l’artiste aime se concentrer sur la relation qu’a l’humanité avec son environnement et réalise ainsi des compositions faisant écho à ce qu’il décrit comme « une vision nouvelle de la vie et de l’existence de l’Homme sur Terre ». Impulsives, fascinantes, parfois angoissantes et terrifiantes, ses œuvres, le plus souvent proches de l’abstraction, dégagent une force telle que le spectateur ne peut que s’y retourner, admirer et réfléchir au message de l’artiste : « La Nature n’a franchement pas besoin de nous, et ne l’a jamais eu d’ailleurs. Elle se suffit à elle-même ».

Partant de là, une certaine harmonie se dégage alors des créatures hybrides de David Stegmann ; une harmonie telle qu’elle pourrait exister entre l’Homme et la Nature. Privé de sa véritable identité – comme le sont les animaux dans notre société de consommation – l’Homme, dans les fresques de l’artiste, se voit donc renvoyé à ses origines, réduit à sa forme naturelle la plus simple, et coexiste au mieux avec le monde qui l’entoure.

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".