Now Reading:

Quand Margaux Lange joue à la poupée

A 55 ans, Barbie n’a jamais été aussi fringante et, malgré les nombreuses polémiques qu’elle alimente, n’en fini pas de séduire les petites filles du monde entier. Une poupée souvent délaissée à l’âge adulte qui, grâce à Margaux Lange, pourrait bien ne plus jamais quitter ses propriétaires !

Bien rangée (ou presque) dans les coffres à jouets, Barbie, malgré le succès rencontré auprès des jeunes générations, devait bien l’admettre : passé un certain âge, les jeunes filles finissaient par la laisser de côté, la forçant à passer le reste de sa courte vie au fond d’un placard poussiéreux. Un destin cruel qui commence à changer depuis une dizaine d’années grâce à Margaux Lange, new-yorkaise de naissance et designer de profession. Amoureuse de la célèbre poupée et fascinée par son statut d’icône, l’artiste a trouvé LA solution pour que plus jamais une Barbie ne soit abandonnée : elle transforme les laissées pour compte en accessoires de mode.

Entreposées dans de grandes malles, des centaines de poupées attendent donc de passer entre les mains de la designer pour y être découpées en morceaux. (Haaaaaa !) Yeux, bouches, mains ou seins sont tous, sans exception, promis à un tout autre destin ! Si la technique peut sembler barbare, le résultat, en plus d’être joliment surprenant, permet désormais aux « grandes » filles d’afficher leur amour pour Barbie et ses ami(e)s, sans risquer d’en rougir… Une démarche artistique qui permet également à la designer de rompre avec l’image habituelle qu’on se fait de la princesse de plastique : incrustée dans des supports en argent et agrémentée de résines colorées, Barbie cesse en effet d’être accessoirisée et devient elle-même un accessoire, quittant définitivement le statut d’objet impersonnel produit en masse pour celui de pièce unique, originale et fait-main.

De véritables petites œuvres d’art originales à souhait en vente ici, malheureusement loin d’être à la portée de toutes les bourses…

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".