Now Reading:

Le National Geographic Traveler 2014 a la tête dans le nuage

Chaque année, le National Geographic Traveler organise un immense concours photo s’adressant aux photographes du monde entier. Lancée en mars dernier et après plusieurs semaines de compétition, la 26ème édition vient de désigner son grand gagnant.

Une tâche qui n’a pas été chose facile pour le jury : victime de son succès, le concours reçoit toujours plusieurs milliers de clichés, envoyés des quatre coins du monde. L’édition 2014 ne dérogeant pas à la règle, c’est parmi plus de 18 000 photographies réparties en quatre catégories bien distinctes – Travel Portraits, Outdoor Scenes, Sense of Place et Spontaneous Moments, que les jurés ont dû faire leur choix, bien conscients qu’ils allaient devoir recaler bon nombre de petits chefs-d’œuvre.

Des jours durant, ils se sont donc retrouvés face à de multiples clichés représentant autant de cathédrales de glace, de mystérieuses dunes de sable ou d’intrigantes scènes quotidiennes, à la recherche de l’image de l’année, première place fièrement occupée par Marko Korošec et sa tempête supercellulaire, planant dangereusement au-dessus des plaines de l’Est du Colorado. Une photographie qui a littéralement laissé les juges sur place, comme en témoigne Dan Westergren, directeur de la photographie du National Geographic Traveler : « Ce cliché nous a stoppé dans notre élan. Quand nous l’avons vu, nous avons deviné le temps que le photographe avait dû passer à courir après les tempêtes pour réussir à capturer un si étonnant spectacle. Mais ce qui fait la véritable force de cette photo, c’est le calme apparent de la scène, malgré la présence de cet impressionnant nuage. On croirait un OVNI prêt à avaler ce qui l’entoure comme le ferait un aspirateur avec une nappe. L’inexplicable tension que génère l’image me donne envie de la regarder encore et encore. »

Cette photo vous a plu ? Découvrez sans plus attendre la suite du palmarès 2014 !

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".