Now Reading:

Orange Blood sans pardon pour l’injustice raciale dans « Sandra’s Smile »

Blood Orange alias Dev Hynes a encore en travers la gorge, le cas Sandra Bland et le fait savoir en mitraillant de sa soul mélodique à consonance 80´s, les bavures policières outre-Atlantique dans « Sandra’s Smile ».

On se souvient de cette afro-américaine de 28 ans, militante pour le mouvement “BlackLivesMatters”, injustement mise en détention au Texas en juillet dernier pour une violation mineure de la circulation (clignotant) et retrouvée plus tard dans sa cellule, morte d’asphyxie par pendaison. Conclue au suicide par la justice, la mort de Sandra Bland a suscité l’indignation nationale : « Qui t’as appris à respirer puis t’a enlevé ton discours », lâche d’entrée de jeu Orange Blood, laissant ainsi résonner les mots de la douleur et de la colère, déambulant sur son vélo dans les rues de New-York, caméra aux basques et accompagné de ses potes tous droit sortis de « Gangsta’s Paradise » de Coolio.

Cette nouvelle track et video en noir et blanc du chanteur britannique, fait aussi écho à d’autres incidents comme l’acquittement par légitime défense de George Zimmerman, ce policier auteur du meurtre par balles de Trayvon Martin, un noir américain de 17 ans non armé lors des faits. Orange Blood reprend alors en guise de rappel poignant de ces dérives discriminatoires indélébiles, la citation de la mère de ce dernier : « Pourquoi devrions-nous pardonner? Sommes nous perdant si nous ne le faisons pas? »

En concert à l’Apollo Theater de Harlem le 12 décembre, Dev Hynes reversera la totalité des bénéfices à l’Opus 118 Harlem School of Music, une école vouée à améliorer l’accès à la musique aux classes sociales défavorisées : « Jouer de la musique m’a sauvé la vie; si je n’avais pas eu la chance de jouer du violoncelle ou du piano, alors que j’étais un gosse grandissant dans l’Essex, je me demande bien où je serais maintenant. A cet instant de ma vie, tout ce qui compte pour moi est de rendre à ma communauté qui m’a tant donné, et de rendre les gens heureux » a t-il confessé. De l’hommage à l’action, Orange blood : Un exemple à suivre.

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".