Now Reading:

Qui sont Rae Sremmurd, ces ricains inconnus en France ?

Qui sont Rae Sremmurd, ces ricains inconnus en France ?

Si l’on devait résumer Rae Sremmurd par des chiffres, ce serait ça : 2 Mc’s de 19 et 21 ans, qui, en novembre 2014, se sont hissés à la 36 eme place grâce à leur titre No Flex Zone, puis 16 eme du Billboard Hot 100 grâce au titre No Type. Rae Sremmurd, c’est aussi un premier album sorti il y’a une semaine, sobrement nommé SremmLife, qui fait beaucoup de bruit outre-atlantique et ailleurs, mais dont peu de personnes connaissent l’existence ici. Etrange.

Si, après les chiffres, il fallait laisser place aux mots, aux vrais, il faudrait alors parler de ces deux frères, Aaquil « Swae Lee » et Khalif « Jimmy Slimm » Brown, ayant grandis difficilement à Tupelo dans le Mississipi, et qui ont plus que cotoyé la rue, puisqu’ils y ont vécus, comme le rapportait le magazine COMPLEX l’an passé, après une interview leur étant consacré.

C’est le rappeur P-Nasty qui à d’abord découvert ces deux Kriss Kross des temps modernes sur Youtube et leur a conseillé d’abandonner leur ville, berceau d’Elvis Presley, pour rejoindre Atlanta et commencer une série d’enregistrements pour le moins salvateurs. Les prises en studio s’enchainent et donnent naissance au titre No Flex Zone, remixé plus tard par Nicki Minaj et Pusha T. C’est précisemment là que le succès commence, lorsque  les médias s’interrogent, se demandent qui sont ces jeunes freluquets adeptes du microphone, qu’un buzz éclate et que la sphère internet s’en mêle.

Le résultat ? Un peu moins de 600 000 abonnés sur la chaîne du groupe, des vidéos qui culminent à bientôt 106 000 000  vues et qui continuent de grimper, comme grimpe gentillement le compteur de votre nouvelle voiture, toujours un peu plus proche du contrôle technique.

Et il faut dire que de la technique, ces deux jeunes en ont. De gros flows acérés et des textes égotrips violents et aguicheurs à la manière de l’école américaine actuelle, sur grosses productions façon bangerz, avec à la baguette Mike Will Made It et Young Chop, principalement. Pour couronner le tout, un featuring avec Nicki Minaj sur le titre Throw Surn Mo, juste histoire de dire que, oui, ces deux là sont décidemment validés.

Mais alors, pourquoi nos deux frères du Mississipi ne font ils aucuns bruits ici ? Complot, censure, ou coup du sort ? On ne connaît pas la réponse, mais Trends Periodical s’est dit qu’il ne pouvait décemment pas vous faire passer à côté de Rae Sremmurd, et se félicite presque de sa bonne action. Tout en oubliant pas de rappeller que leur album SremmLife,  qui n’attend plus que vous, est disponible sur ITunes depuis le 06 janvier 2015.

 

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".