Now Reading:

REIFY nous montre la musique

Omniprésente dans nos vies, la musique se partage aujourd’hui en un clic, s’achète sur internet et voyage dans nos clouds. Une dématérialisation qui en attriste certains et à laquelle REIFY, collectif d’artistes et designers, a décidé de remédier.

Il fut un temps, en effet, où la musique se partageait de la main à la main : vinyls, CDs ou cassettes audio enregistrées grâce à la chaîne Hi-Fi familiale étaient alors le lot quotidien de nombreuses personnes ; des habitudes bien vite oubliées à l’arrivée de l’Internet, des logiciels de téléchargement et des premiers baladeurs mp3. Bien que friands de technologie, les membres de REIFY n’en sont pas moins nostalgiques de ces pratiques « d’antan », que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître – ou du moins pas très bien. Sous l’impulsion d’Allison Wood, directrice du groupe, l’équipe de REIFY s’est donc lancée dans un projet innovant, mêlant sensations du passé et techniques futuristes.

« Autrefois, la musique se partageait, elle était une expérience multi-sensorielle : elle était toujours additionnée d’un objet physique – un totem – qui nous permettait de la distribuer autour de nous. Aujourd’hui, si l’ère digitale nous a donné la possibilité de découvrir et de collectionner la musique autrement, elle la rend également plus immatérielle, moins visible. Avec REIFY, on veut retrouver cet aspect physique, tout en préservant les nouveautés de notre époque. On essaye de construire un pont entre l’analogique et le digital, pour créer quelque chose de totalement nouveau : le future vinyl, la nouvelle mixtape, le clip en 3D. »

Imprime-moi la musique

Avec les moyens d’aujourd’hui, le collectif REIFY a donc travaillé sur un logiciel permettant d’imprimer la musique en 3D…! Sous forme d’étranges sculptures – qui ne sont pas sans rappeler les animations du célèbre Windows Media Player, les chansons préférées des uns et des autres voient ainsi le jour dans les bureaux du groupe. En bronze, en plastique et même en noix de coco, La marche des Valkyries de Wagner, Requiem pour un con de Gainsbourg ou encore Teardrop de Massive Attack, peuvent désormais être vues, touchées, tenues et… entendues.

Non contents d’avoir su trouver le moyen d’imprimer n’importe quel titre, les membres de REIFY ont en effet souhaité aller plus loin : après le logiciel de modélisation, ils ont également mis au point une application mobile permettant de scanner ces sculptures surréalistes et de les écouter, la boucle est bouclée ! Maintenant, reste à savoir quelle chanson imprimer…

Crédit photo et vidéo : REIFY

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".