Now Reading:

Vers la pop et au delà, avec Shura

Shura : naissance d’un phénomène

Encore récemment inconnue, Shura doit en partie sa toute jeune renommée à la plateforme Youtube. Comme d’autres, la musicienne a pu s’accaparer l’attention du public à l’aide de vidéos à l’allure soignées (Touch) et de mélodies trompeusement inoffensives. Depuis, la jeune Shura, s’est élancée à la conquête du monde connu et au-delà, en naviguant sur les ondes d’une musique positive, devenue sa marque de fabrique.

Une nouvelle culture alternative

C’est que Shura nous avait avertis: ses premiers titres, les excellents Touch et Just Once lui permettait de se propulser dans les oreilles et les globes oculaires de la communauté en ligne. En passant, elle jetait sa pierre dans la mare de la pop alternative et provoquait un bouillonnement cultuel et un engouement sans précédent pour sa musique. Autant d’élément, ayant permis à Shura d’atteindre un public sensibilisé et demandeurs de production soniques transcendant les genres établis par les grandes maisons de disques.

Un style éclectique maitrisé

Issue de Londres, la musique de Shura nous offre un son luxuriant et exotique, combinant le meilleur de la pop et du RnB. Une spécialité typique aux rues de la capitale britannique et qui inscrit la jeune artiste dans le même mouvement que Ben Khan ou Jai Paul. Comme eux, elle navigue entre les styles et réussi à imprégner ses productions d’une rythmique groovy imparable. Sensuelle, sans trop en avoir l’air, Shura pourrait presque se réclamer d’un obscur lien de parenté avec Dev Hynes. Et que ce soit avec des balades de l’acabit de Just Once ou avec le très surprenant et addictif Indecision, Shura nous prouve qu’elle possède plus d’une corde à son arc et qu’elle manie celui-ci avec la rigueur et la précision d’une foudre de guerre.

White Light, l’EP de la confirmation

Avec White Light, Shura investit les oreilles de son public avec toute la force de sa jeunesse et de son ambition. Cumulant 3 titres et 3 remixes, l’EP en question captive et capture notre attention avec insolence et désinvolture. Du haut de ses six pistes, l’opus s’impose comme un exercice de style et s’improvise comme un joyau à multiples facettes. Même les remixes se positionnent dans une logique de pure efficacité et fait appel à des pointures tel que Warpaint ou Jungle. Bref, Shura a le vent en poupe et comme le suggère les artworks de ses titres, l’artiste a déjà la tête dans le cosmos. Vous l’aurez compris, Shura, sera de ces artistes à la portée tout bonnement sidérale.

White Light est disponible ici.

 

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".