Now Reading:

Sunday’s Street Art #10 : Speedy Graphito

Cette semaine, direction l’Essonne et plus particulièrement les Arènes de l’Agora d’Evry, pour découvrir le travail de Speedy Graphito, à l’origine du projet le plus spectaculaire du festival street art Villes et Toiles.

Réalisée dans le cadre de ce festival hors du commun, visant à faire revisiter 50 lieux différents par 50 artistes, la fresque monumentale de Speedy Graphito est sans doute le projet le plus impressionnant de l’édition 2015 : 95 mètres de long et 16 mètres de haut, pour une superficie totale de 1500 m², l’œuvre colossale de l’artiste détrône sans problème celle de Pantonio, son homologue portugais, qui réalisait en 2014 une fresque de 66 mètres de haut pour 15 de large sur la Tour Sienne dans le 13ème arrondissement. Bien que cette dernière détienne encore le record de hauteur, l’incroyable création de Speedy Graphito est désormais considérée comme la fresque la plus grande d’Europe. Mettant en scène des personnages issus de la mémoire collective, tels que Popeye et Astro Boy, cette réalisation aura demandé 16 jours de travail à l’artiste, soutenu pour l’occasion par deux assistants. Inaugurée ce samedi 26 septembre, elle illumine désormais le centre ville d’Evry, amenant un peu de couleurs et de bonne humeur à la grisaille environnante.

Précurseur du mouvement street art français, Speedy Graphito a accepté de relever le défi pour le challenge, mais aussi pour « habituer les gens à voir de l’art dans la rue », comme il le confiait à Essone Info. « L’utilisation détournée d’images de la culture populaire permet de rassembler les gens autour d’une mémoire collective. […] Je voulais apporter une image positive et enfantine, un peu de bonne humeur dans la grisaille de la ville », déclarait-il également à Télérama, fier d’avoir pu venir à bout de ce projet monumental.

Crédit photo : Télérama/Marie Dufour – LionelAntoni-CAECE

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".