Now Reading:

Sunday’s Street Art #11 : Joel Bergner

Cette semaine, direction Bruxelles pour une œuvre très particulière : installée sur les volets métalliques de la Gare du Midi, à Saint-Gilles, cette fresque monumentale en hommage à la liberté a en effet été réalisée par des jeunes de la ville, chapeautés par Joel Bergner

Sous la houlette du street artiste éducateur, une douzaine de jeunes de 15 à 19 ans ont ainsi pu s’essayer au street art, dans le cadre du projet #AddColourToLives : après avoir choisi pour thème la liberté et les réfugiés, les apprentis artistes urbains, parfois accompagnés de leurs amis ou de leurs parents, se sont lancés dans la réalisation de cette œuvre hors du commun. « Nous voulons faire résonner les voix les moins entendues de la société, les aider à s’exprimer et à communiquer leurs sentiments, leurs espoirs, leurs rêves et leurs opinions sur le monde », explique Joel Bergner, à la tête du projet. « Créer une œuvre d’art publique est une façon de leur donner une voix dans une société qui les ignore ou les rejette ».

Couvrant plus de 70m², la fresque hyper colorée s’ajoute ainsi à la liste des œuvres participatives de Joel Bergner : après avoir investi les murs de Malmö, en Suède, de Londres et de Bruxelles, il prévoit de renouveler l’expérience à Cologne et à Cape Town. Un beau projet qui, en plus de mettre un peu de couleurs dans les vies de ces jeunes en difficulté, en met plein les yeux du monde entier !

Crédit photo : Jérémy Bossu/Joel Bergner

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".