Now Reading:

Sunday’s Street Art #6 : Leon Keer

Quoi de mieux pour retomber en enfance que de parler bonbons et petits oursons ? Invité à participer au Malta Street Art Festival, c’est ce qu’a décidé de faire l’artiste Leon Keer, du moins en apparence…

C’est sur une allée piétonnière en bordure de mer que Leon Keer a choisi d’installer ses oursons en gélatine, petits personnages acidulés qu’on adorait – et qu’on adore toujours – dévorer pendant l’enfance. Si, à première vue, ils semblent légèrement disproportionnés, c’est parce qu’il faut prendre un peu de hauteur pour apprécier le travail de l’artiste à sa juste valeur : maîtrisant parfaitement l’anamorphose, technique consistant à distordre les formes de manière à ne les percevoir clairement que sous un certain angle, Leon Keer a en effet choisi d’utiliser ce procédé de représentation pour ses oursons.

Délicieusement gourmands, les bonbons réalisés par le street artiste allemand ne sont pourtant pas si innocents qu’ils le paraissent : bien que réveillant en chacun de nous des souvenirs sucrés, il s’avère, en y regardant de plus près, que les acteurs de cette scène enfantine ne soient en fait témoins d’un suicide ou pire, d’un meurtre… Un sombre destin semble s’être emparé de l’ourson vert, gisant sur le sol. Une tragédie multicolore qui ne demande qu’à être élucidée, à défaut d’être mangée !

Crédit photo : Leon Keer 

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".