Now Reading:

Tatouage, mon beau tatouage

Tatouage, mon beau tatouage

Bijou de peau, moyen d’expression ou matérialisation d’un souvenir, la signification d’un tatouage diffère en fonction de la personne qui le porte. Longtemps réservé aux marginaux dans l’imaginaire collectif, le tatouage se démocratise depuis une dizaine d’années et se dévoile désormais sur le corps de plus d’un français sur dix.

Autrefois utilisé pour « marquer » les prisonniers, les esclaves et les prostituées, le tatouage a longtemps été victime d’une mauvaise réputation et ne sort de l’ombre que depuis peu. En effet, s’invitant aujourd’hui sur le corps d’à peu près tout le monde, tous âges et classes sociales confondus, et quoi qu’en disent nos grands-mères, le tatouage, après des années de lutte pour être (enfin !) reconnu, s’affirme désormais en tant qu’art et n’a jamais été aussi populaire qu’aujourd’hui. Rien d’étonnant, donc, à ce que le Musée du Quai Branly lui consacre une exposition inédite, très justement intitulée « Tatoueurs, Tatoués ». Pour la première fois, l’histoire de cet art ancestral nous est contée, depuis les premiers témoignages de son existence à ses formes contemporaines les plus artistiques. Ouverte depuis le 6 mai dernier, l’exposition attend les visiteurs, tatoués ou non, pourvu qu’ils soient curieux et désireux d’apprendre, jusqu’au 18 octobre 2015.

« Le musée du quai Branly fait écho à l’intérêt grandissant porté à cet art – à la fois « objet » de fascination et marquage identitaire – dans nos sociétés contemporaines. Pour la première fois, le propos d’une exposition est consacré au tatouage en tant que geste artistique, et rend hommage aux pionniers contemporains, ces artistes qui ont fait évoluer l’art du tatouage mais dont le rôle n’a jamais été mis en valeur », indique l’équipe du Musée.

Installée dans la Mezzanine Ouest du Musée, « Tatoueurs, Tatoués » invite au voyage : parcourant les différents continents, elle remonte également le temps, répertoriant pour nous, novices en la matière, les nombreuses étapes, significations et pratiques de l’art du tatouage. De l’ébauche du projet au fragment de peau tatouée, en passant par les nombreux – quoi que similaires, outils à travers les siècles, l’exposition, réalisée par Anna & Julien, commissaires de l’exposition et fondateurs de la revue Hey ! Modern art & pop culture, en partenariat avec Tin-Tin, artiste tatoueur et président du SNAT (Syndicat National des Artistes Tatoueurs), regroupe plus de 300 œuvres historiques et contemporaines, documents originaux, catalogues, photographies ou encore reliques provenant du monde entier.

Une exposition aussi complète qu’instructive qui devrait faire changer les mentalités de certains irréductibles, résistant encore et toujours aux artistes tatoueurs, tout en confortant les tatoués (présents et futurs) dans leur choix !

Tatoueurs, Tatoués, du 6 mai 2014 au 18 octobre 2015, Musée du Quai Branly, 37 Quai Branly à Paris.

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".