Now Reading:

Tidal (re)lancé par Alicia Keys, Jay Z, Kanye West, Beyonce et les plus grands artistes en réponse à Spotify

Après avoir sorti en exclusivité son album Magna Carta Holy Gray conjointement avec Samsung, Jay Z marquait les premiers pas d’une nouvelle aire musicale. Sa compagne, Beyonce (fallait-il le préciser ?) enchainait quelques mois plus tard avec la sortie secrète de son dernier album, entièrement disponible sous forme de clip.

Aujourd’hui, c’est une nouvelle révolution culturelle et une révolution pour l’industrie musicale qu’ont construit Jay Z, Beyoncé, Daft Punk, J Cole, Chris Martin, Alicia Keys, Kanye West, Deadmau5, Calvin Harris, Arcade Fire, Jack White, Madonna, Nicky Minaj, Rihanna, Usher … Le temps d’un lancement produit incroyablement orchestré sur le site du tout nouveau service de musique en ligne, Tidal. Un lancement que vous pouvez revoir ici.

Le service avait fait parler de lui lors des rumeurs de rachat par Jay Z. C’est en fait bien plus que ca. Réunis à New York pour le discours de « re lancement » de ce grand projet lancé à l’origine en 2014, les artistes susnommés s’installent en rang sur scène, et laissent la parole à Alicia Keys.

« Incroyable » commente Alicia Keys à l’annonce de Tidal, le premier site d’entertainment et de musique globale détenu par les artistes eux même « pour préserver l’importance de la musique dans la vie en tant que langage universel. » 

L’avenir, c’est Spotify. Spotify ne paye pas. Les gars, achetons nous un Spotify !

« Début d’une nouvelle aire » selon la chanteuse elle même, Tidal est une plateforme pour tous les musiciens, regroupant leurs réseaux sociaux, leur discographie dans une qualité audio extraordinaire, et la possibilité de l’écouter partout, créant ainsi une « nouvelle place de connexion entre les artistes et les fans ».

La plateforme est disponible à l’essai pour 30 jours gratuitement, puis pour 19€90 / mois dans sa plus belle formule. Elle propose des playlists par artistes, par producteurs ou par genre.

« Sans musique, la vie serait une erreur. » termine Alicia Keys en citant Nietzsche (après avoir épuisé les pages « citation / musique » d’evene.fr). En devenant les propriétaires de ce raz de marée, les artistes les plus bankable de la planète ont créé un investissement à risque zéro, et ont – l’espace d’un instant – changé la donne pour les années à venir.

Un parfait contre pouvoir en réponse à Spotify et Deezer, accusés de ne pas assez payer les artistes, et qui n’avaient plus que leurs yeux pour pleurer en voyant défiler les plus grands artistes du moment, les uns après les autres, pour signer comme un symbole le contrat d’un renouveau musical.

A new era. A écouter sur www.tidal.com.

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".