Now Reading:

Le freak show de Gucci !

Le défilé de Gucci « Cyborg » a été présenté aujourd’hui pendant la Fashion Week de Milan. Le show prend forme sur un catwalk transformé en hôpital avec chaises d’opérations et néons blanc à tous les corner. Ce n’est pas un concept choisi par hasard, car Alessandro Michele a réussi a sa manière une opération quasi chirurgical avec la griffe la portant vers un franc succès que personne n’aurais envisager la décennie précédente.

Le défilé commence avec des bruits nous plongeant dans le monde hospitalié comme si les backstage avaient été une salle de transformation des modèles en parfaits prototypes Gucci. Le thème tournant autour de la « mort et la vie » est un point fort dans cette collection. Il est possible de retrouver des clins d’oeil sur quasi chaque tenues : on retrouve des cagoules en guises de masque d’opération, des sacs en tulle qui recouvrent les vêtements et même des outfits quasi religieux laissant penser à la vie après la mort. Highlights : on remarque les deux modèles portant une copie conforme de leurs têtes dans leurs mains, réalisées en 3D.

Comme d’habitude, l’esthétique de la collection s’inspire des années 1970 avec un côté baroque très dominant. Le paterne éternel Gucci est présent mais aussi, les fleurs, les foulards ainsi que les bijoux oversize qui sont les signatures emblématiques de la marque italienne. Tout cela s’ajoute à la tendance mystique des collections de Michele qui nous plonge cette fois ci dans une réelle science-fiction jusqu’au moindre détails. Impossible de rater le modèle aux 3 yeux qui défile mais aussi, et surtout, les nouveaux sacs : des dragons, des caméléons et des serpents.

Le défilé joue avec les genres mais également avec les identités culturelles en ouvrant une réflexion sur le monde d’aujourd’hui. Pensez -vous que cela est par hasard qu’Alessandro Michele choisit d’ouvrir ce freak show avec un costume brodé au signe de la ville de New York ?

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".