Now Reading:

One57: le vertige à la sauce new-yorkaise

Elle est terminée et elle envoie du lourd. En bordure de Central Park, la tour One57 de l’architecte français Christian de Portzamparc surplombe enfin New York devenant la plus haute tour d’habitation de la Big Apple.

Fruit de l’imagination délirante du milliardaire Gary Barnett, le président d’Extell, ce nouveau gratte-ciel mesure 306 mètres de haut et compte 75 étages. Mais plus que ses dimensions hallucinantes, c’est ses spécificités techniques et ses prestations de luxe qui sont impressionnantes.

De par sa minceur et sa surface au sol de 579 m², la tour One57 est très exposée aux effets de balancier. Ce qui aurait dû être un frein à sa réalisation fut résolu par l’architecte français grâce à un amortisseur de masse placé dans le haut de la tour permettant de réduire l’effet du vent.

Côté luxe, l’édifice comprendra un hôtel Park Hyatt qui saura sans aucun doute contenter sa clientèle des plus fortunée. La moitié des appartements devraient valoir plus de 10 millions de dollars alors que le prix des plus chers s’envolera autour des 100 millions… Pour ce prix, les habitants du One57 pourront disposer d’une vue à couper le souffle sur Central Park, depuis l’intersection de la Sixième Avenue et de la 57e rue Ouest.

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".