Now Reading:

#ART4PEACE : Faites de l’art, pas la guerre

Du 24 septembre au 3 octobre dernier, International Alert a organisé une manifestation un peu particulière : dans le but de consolider la paix mondiale, l’organisme de charité a en effet invité de nombreux artistes internationaux à s’exprimer sur le sujet.

Inscrite au programme du festival Talking Peace, qui mise sur le pouvoir des mots et de la créativité pour résoudre les conflits, la campagne #ART4PEACE a offert à plus de 25 artistes la possibilité d’exprimer leur vision de la paix. Une opportunité qu’ils n’ont d’ailleurs pas manqué d’honorer, quitte à employer les grands moyens pour mieux marquer les esprits, comme l’explique Dan Smith, secrétaire général d’International Alert : « Les approches qu’ont pris ces artistes sont nouvelles et ambitieuses. Il a été fascinant de comparer leurs travaux qui ont autant inspirés que provoqués ! »

Chacun à leur manière, ils ont en effet su exprimer – et de façon très poignante – les faits qui leur tenaient à cœur : enfances détruites, naissance des plus violents conflits, mais aussi messages positifs de paix, d’espoir et de survie. « Rappelez-vous », confiait Yoko Ono, en tant qu’artiste invitée, « chacun d’entre nous a le pouvoir de changer le monde. Commencez à parler de paix et le message se répandra plus vite que vous ne le pensez. »

Pour que l’action ne s’arrête donc pas là, les œuvres produites tout au long de la campagne ont été vendues aux enchères au terme de celle-ci. Exposées à Londres pour l’occasion, les réalisations des artistes présents ont permis à International Alert de récolter les fonds nécessaires à la poursuite de son objectif : résoudre de manière pacifique des conflits dans plus de 25 pays.

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".