Now Reading:

Attention, GIFs animés !

Attention, GIFs animés !

Au printemps dernier, Guus ter Beek et Tayfun Sarier, alias le duo In Return, s’amusaient à effacer les rues de Londres à l’aide du Street Eraser. Cet été ils reviennent avec GIFs Go Wild, un nouveau projet tout aussi original que le précédent.

Depuis quelques jours, les GIFs, ces images animées jusqu’alors réservée à l’Internet, envahissent les rues londoniennes. Mowgli, Bowser et autres personnages tournent en boucles hypnotiques aux quatre coins de la ville, installés ça et là sur les murs, les vitrines ou encore les panneaux de signalisation. Une attraction peu banale qui attire l’œil des passants, surpris et amusés par cette nouvelle forme de street art.

« GIFs are the new graffiti »

GIFS Go Wild In ReturnHabitués aux bombes de peinture, aux pochoirs et même aux collages, on pensait que le street art n’avait plus aucun secret pour nous. Pourtant, en faisant descendre les GIFs dans la rue à l’aide d’iPads habillés de bois disposés un peu partout dans la ville, In Return nous prouve le contraire et pourrait bien avoir lancé une petite révolution dans le monde du graffiti. En effet, ayant pour but premier de présenter le travail de GIFs artists tels que Dain Fagerholm ou Davidope, l’initiative connait un tel succès auprès des touristes – et des londoniens eux-mêmes, qu’il ne serait pas étonnant que dans un futur proche elle soit à l’origine d’une nouvelle tendance. Mais en attendant de voir les rues du monde entier s’animer de la sorte, venez découvrir le résultat de ce lâcher de GIFs sauvages en vidéo !

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".