Now Reading:

CONFESSIONS : 10 questions à Mennel

CONFESSIONS : 10 questions à Mennel

Mennel  est ce genre d’artiste à la voix d’amour, dotée d’un grain innocent et apaisant qu’on écoute pour se détendre ou penser, pour se rappeler que derrière la carcasse d’égo qui nous distingue, un coeur bat. Amoureuse de jazz, instrumentiste, formée au conservatoire, elle fait son premier concert à l’âge de 16 ans et est vite contactée par les plus talentueux, de Joke à Granata en passant par Jimmy Whoo et Ikaz. Un jour, elle rencontre aussi Jazzy Bazz, qui décide de la faire chanter avec l’Entourage à l’Olympia. Bref, un tas de connexions qui prouvent le talent d’une voix qui méritait ses confessions.

La chanteuse touche-à-tout qui rappe et chante le jazz, bercée autant par Chet Baker que Boris Vian, prépare actuellement un projet en français, fruit de son écriture et d’une vision de la musique bien personnelle. Notre son préféré est juste en dessous. Et son soundcloud juste là.

TRENDS – Ta vie rêvée ?

En tournée avec mes musiciens à faire des concerts acoustiques dans des petits petites salles intimistes, tard le soir et passer les nuits à discuter et rigoler avec les locaux.

Ton grand regret ?

D’avoir arrêté le piano à 14 ans suite à une altercation avec ma prof.

Tes obsessions ?

Le jazz, les mots, la japanese food

Ton disque / dvd de chevet ?

L’album « Time Remembered » de Bill Evans et le film  » My Blueberry Nights « 

Ton idéal masculin / féminin ?

Critère central : Quelqu’un qui m’anime cérébralement.

3 personnalités que tu réunirais pour diner ?

Snoop Dogg, Boris Vian et Fabrice Luchini.

La personne célèbre qui t’a le plus inspiré dans ta vie ?

C’est Boris Vian que j’ai découvert au collège et dont j’ai lu pratiquement toute la bibliographie. Il a changé toute ma vision de l’art et de l’écriture. C’est son traitement du mot et de la trame, son émotion dans l’absurde, sa liberté…Il pratiquait d’ailleurs un autre art libre qui est le jazz, ô Jazz Mon Amour Haha! Il était anti-conformisme, punk dans son approche ce mec et sa littérature à contre-courant m’a tant troublée qu’elle m’a obsédée bien longtemps… Sans m’étaler, il a bouleversé ma jeunesse.

Ta phrase de chanson / réplique de film favorite ?

J’en ai beaucoup mais mon état d’esprit actuel et les évènements me font citer « the church you go to pray in it the work is on the outside» de Jay Electronica.

Qui étais-tu dans une vie antérieure ?

Tu penses qu’il y en a une ? Faudrait qu’on en discute.

On termine simplement : fais nous une citation mémorable, la, tout de suite.

Non.

Merci Mennel !

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".