Now Reading:

Kim Kwacz n’a pas peur des Monzter

Comme beaucoup de street artistes, Kim Kwacz, a.k.a. Kim Köster, aime investir les immeubles abandonnés et autres usines désaffectées. Si la démarche n’a rien d’extraordinaire, l’artiste berlinois est pourtant à l’origine d’un projet plutôt original, baptisé Monzter.

Il était une fois une étrange usine, installée dans un vieux bâtiment isolé et oublié de tous. Certains racontent qu’on y fabrique des monstres…  D’étranges créatures colorées, poilues, aux dents pointues qui ont pour particularité de poser énormément de questions. Saurez-vous les retrouver et répondre à toutes leurs interrogations ? C’est en tout cas ce que vous propose de faire Monzter, une application qui, à travers un récit interactif, permet aux enfants d’aborder certaines questions existentielles et philosophiques en toute simplicité ! Une initiative signée Kim Kwacz.

Déjà connu pour 99 rooms et Ana Somnia, deux projets artistiques interactifs, Kim Kwacz aime se jouer des frontières séparant la réalité du monde digital. Si les œuvres sont d’abord bel et bien réalisées sur de vrais murs, aussi décrépis soient-ils, elles ne sont que le point de départ bien réel d’une aventure virtuelle. Fort du succès des inquiétantes et énigmatiques 99 rooms, Kwacz récidive cette fois-ci avec Monzter et décide pour la première fois de s’adresser à la jeune génération : « Monzter est un livre d’image digital qui, d’une façon créative et accessible aux enfants, permet à ses utilisateurs de se livrer à la réflexion, au rire, à l’étonnement et à la réflexion philosophique ». Disponible sur iPad, l’application invite donc les plus jeunes d’entre nous – accompagnés ou non de leurs parents – à découvrir l’intérieur d’une fabrique de monstres.

L’envers du décor

Qu’ils soient rieurs, curieux ou drôlement inquiétants, les Monzter de Kim Kwacz, avant d’être les héros de cette application hors norme, sont tous le fruit de longues heures de travail. Un processus de création que les curieux peuvent également découvrir au travers d’une vidéo, dernière pierre posée par l’artiste pour parfaire son œuvre !

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".