Now Reading:

Lichtgrenze : des ballons lumineux à Berlin

Alors que la France célèbre le centenaire de la Grande Guerre, l’Allemagne, quant à elle, s’apprête à commémorer la chute du mur de Berlin, tombé il y a 25 ans. Un anniversaire très important pour le pays, auquel Christopher et Marc Bauder ont participé à leur manière.

Artistes spécialisés dans le travail des éclairages et dans les projets lumineux, les frères Bauder ont en effet imaginé un projet de grande ampleur, à la taille de l’événement : d’ici au 9 novembre prochain, 8000 ballons lumineux vont être installés sur l’ancienne ligne de démarcation entre la RFA (République Fédérale Allemande) à l’ouest et la RDA (République Démocratique Allemande) à l’est, en plein cœur de Berlin. Pendant trois jours, la ville sera de nouveau coupée en deux, pour mieux se souvenir de ce que les allemands de l’ouest appelaient « le mur de la honte ».

Sur un parcours de 15 km, cette frontière lumineuse, appelée Lichtgrenze en allemand, prendra ainsi la place jadis occupée par ce mur tristement célèbre, construit à l’époque dans le seul but de stopper l’exode croissant des berlinois de l’est. Une installation gigantesque, visible depuis l’espace, qui viendra s’ajouter à la longue liste de festivités prévues pour l’occasion.

« Ces ballons symbolisent aussi les bougies que les gens montraient dans les manifestations au cours de cet automne 1989, en signe de liberté », a expliqué Frank Ebert, ex-opposant au régime est-allemand, lors de la présentation du projet. Gonflés à l’hélium et attachés à deux mètres du sol, les 8000 ballons de la Lichtgrenze, après avoir illuminé les rues berlinoises, seront relâchés dans les airs par un ancien habitant de Berlin-est, dans la nuit du 9 novembre. Rassemblés sur la place de Brandebourg, les spectateurs pourront profiter du spectacle et se souvenir de l’Histoire au son d’un orchestre symphonique.

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".