Now Reading:

Quentin Jones la Féline

En mixant les médias et les disciplines, entre collage, illustration, photographie et vidéo, l’oeuvre de Quentin Jones se parcourt comme un véritable cadavre exquis. Percutantes, sexy et indéchiffrables les images produites évoquent tant le doux chaos surréaliste que l’esthétique glamour de la pop culture et rendent alors son style inclassable.

Graphique, fort, faussement imparfait son geste s’inspire de l’art urbain, naïf et brut, qu’elle applique au portrait de mode, lisse et glossy. La confrontation de ces deux univers reliés par son trait épais à l’encre noire a su créer la dynamique et la puissance visuelle de ses images.

En se réappropriant et en détournant les codes esthétiques actuels qu’elle défigure avec audace et humour, l’artiste s’est rapidement faite remarquée par les plus grands. Kenzo, Vuitton, Chanel, Marc Jacobs, Opening Ceremony ou encore Schweppes, Wallpaper et AnOther raffolent de son travail et n’hésitent pas à lui confier la direction artistique de leurs campagnes publicitaires.

Hors des sentiers commerciaux, c’est à Londres qu’elle a pu récemmennt présenter sa première exposition personnelle intitulée «The Fractured and the Feline» . Mise en scène par son ami designer Robert Storey, l’oeuvre a prit place dans un espace lui même déstructuré et labyrintique, perdant le visiteur dans une profusion de signes, d’images, de traits et d’oreilles de chat, éléments marqueurs de l’oeuvre d’une artiste définitivement hors pair.

 On la retrouve ici : http://www.quentinjones.info

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".