Now Reading:

Qui est Tyler Mitchell, le photographe de la cover historique de Vogue avec Beyonce ?

Chaque année, le September Issue de Vogue crée la sensation. Un petit peu plus encore cette fois ci de par l’équipe de choc qui a travaillé la couverture évènement de ce numéro du Vogue US, septembre 2018 : un numéro perçu comme historique, car shootée et réalisée par Tyler Mitchell, un photographe de 23 ans, premier photographe noir à shooter la couverture du Vogue US, après 126 ans d’histoire.

 

@beyonce in cornrows by me on the September cover of American Vogue

Une publication partagée par Tyler Mitchell (@tylersphotos) le

Beyonce pour l’histoire

C’est Beyonce qui aurait imposé le jeune homme à la Une du magazine, là où Anna Wintour est généralement la seule à contrôler la Une du magazine. La diva – qui n’accorde que très peu d’interview – s’y livre comme jamais. Ce sont Dior, Louis Vuitton et Gucci qui couvrent Queen B, durant près de 10 photos entre force et naturel.

Tyler Mitchell devient donc le premier photographe afro-américain à shooter la couverture du Vogue américain, il rejoint ainsi David Bailey (aussi âgé de 23 ans) et Irving Penn (qui en avait 26).

The Moroccan sun, the lush optimism, and the Dream. For the new @moreorlessmag by @jaimeperlman

Une publication partagée par Tyler Mitchell (@tylersphotos) le

Tyler Mitchell : Jeune et engagé

Artiste engagé, Mitchell pratique un art coloré et fort, où personnes noires et de couleur sont au centre de son travail. « Je dépeins les personnes noires et les personnes de couleur d’une manière très pure et très réelle. Il y a un regard honnête dans mes photos », expliquait le jeune prodige en 2017 au New York Times.

Diplômé de l’université de New York Tish School of the Arts, le photographe s’est formé sur Youtube, il a réalisé des campagnes pour des grandes marques comme Marc Jacobs, Givenchy, Ray-Ban, ou encore Converse, mais aussi pour des titres tels que i-DDazedThe FADER, et Teen Vogue.

De grandes étapes pourtant si rares

Ce n’est donc pas une première pour ce génie de la photographie qui fait de son art – à 23 ans seulement – un étendard. Le September Issue 2018 du Vogue US fait l’histoire, Beyonce à la baguette.

Après Virgil Abloh chez Vuitton, les artistes noirs américains défient les codes de la mode et son histoire, pour le plus grand bien de l’Humanité.

A l’initiative de Beyoncé, il aura fallu attendre 126 ans, en 2018, pour voir un photographe Afro Américain en couverture du Vogue US, 16 ans après la première femme noire seule en couverture du même magazine, il s’agissant alors de Naomi Campbell, en 2002, suivie par Jourdan Dunn, en 2005.

Lentement, mais surement.

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".