Now Reading:

Sunday’s Street Art #1 : Owen Dippie

Bien le bonjour à toi, cher lecteur/lectrice ! On se retrouve aujourd’hui pour te présenter un tout nouveau rendez-vous : le Sunday’s Street Art ! Comme son nom l’indique, il est question de te faire découvrir chaque semaine une nouvelle œuvre urbaine, pour le plus grand plaisir de tes yeux…

Pour cette première, nous allons te parler d’Owen Dippie, un artiste new-yorkais aussi fan de la Renaissance que des Tortues Ninja. Deux passions qui, à première vue, peuvent sembler incompatibles et pourtant… Armé de son talent, ce néo-zélandais d’origine a récemment réalisé une fresque murale réunissant ses deux centres d’intérêt : le long d’une voie ferrée aux abords de Brooklyn, Owen Dippie a eu la brillante idée de représenter Leonardo, Raphaelo, Michelangelo et Donatello sous leurs véritables traits, et de leur attribuer les masques que portent leurs homologues dans le célèbre comic !

Une œuvre qui va bien au-delà de préférences culturelles et parle avant tout du respect que l’on doit à nos ainés ainsi qu’à tous ceux qui nous ont inspiré un jour : « J’ai toujours baigné dans une certaine culture populaire et je m’inspire régulièrement de mes héros favoris », explique l’artiste. « Les inclure dans mon art est, pour moi, la meilleure façon de leur témoigner tout mon respect ».

KOWABUNGA !

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".