Now Reading:

Lonac : aussi fascinant que déconcertant

Terrain de jeu favori des street artistes internationaux, la rue s’avère être le plus grand musée du monde. Un musée à ciel ouvert qui, depuis de nombreuses années, permet à des talents d’éclore et de se développer, à l’image de celui de Lonac, street artiste et illustrateur d’origine croate.

Artiste émergent, Lonac exerce principalement son art dans les rues de Zagreb. Squelettes, poissons et autres faucons peuplent l’univers de l’artiste, aux côtés de créatures bien plus étranges, savants mélanges d’espèces d’ordinaires opposées. Des personnages troublants évoluant dans un monde abstrait et absurde, tout droit sorti de l’inconscient. Car c’est bien de cela qu’il s’agit : explorer notre inconscient jusqu’à nous faire perdre la tête, à l’image des corps inertes et pourtant curieusement vivants, présents dans les fresques monumentales du jeune street artiste. Un programme déroutant qui nous pousse, parfois bien malgré nous, à nous poser tout un tas de questions.

Passionné depuis toujours par l’art de rue, Lonac a su se créer une identité aussi ludique que fascinante, s’éloignant d’une démarche figurative ordinaire : teintées de surréalisme, les créations de Lonac font se côtoyer  psychologie humaine et représentation animale, amalgamant souvent les deux. Des œuvres franches et déconcertantes, racontant toutes une histoire et proposant un message souvent confus ou mystérieux, qui permettent d’échapper – au moins pour un instant – à la réalité.

Laissez-vous absorber par l’univers bizarre et irréel de Lonac, vous n’aurez pas à le regretter !

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".