Now Reading:

Le défilé intime de Demna Gvasalia !

Hier, Vetements a présenté sa collection printemps/été 2019, bien évidemment en dehors du calendrier de la Fashion Week de Paris, soulignant l’esprit rebelle du collectif de ne pas suivre les règles traditionnelles de la mode.

C’est une période difficile pour la marque, pour cause, beaucoup de backslash d’articles expliquent que Vetements est en train de mourir parce qu’ils ne font pas assez des chiffres d’affaires. Ce défilé était donc une étape importante pour prouver qu’ils sont toujours dans la hype et plus vivant que jamais.

Les pièces déconstruites, visible surtout dans des pantalons, étaient un aspect important dans ce défilé. Le mélange des différents styles comme le punk avec des pièces plus sophistiquées reste l’identité de Vetements et c’est un jeu que la marque maitrise depuis son début. La collection contient aussi des hoodies, vestes et t-shirts oversize.

Mais ce défilé était différent des autres et avait un sens encore plus profond pour le créteaur. Pourquoi ? Parce que c’était plus qu’un défilé, c’était personnelle presque comme une séance de thérapie pour Demna Gvasalia. Avec les pièces, il nous a raconté l’histoire de son enfance, les années horribles de la guerre en Georgie et comment il était une cible à cause de sa sexualité. C’était aussi l’une des raisons pour laquelle le créateur portait un t-shirt avec un target imprimé en avant et un trou d’impact de balle à l’arrière.

Cette présentation était puissante, émouvante, personnelle et surtout importante pour le créateur, mais aussi pour la marque. Et maintenant on peut juste attendre et voir si la cible était touchée et a envie d’investir dans les pièces. Affaire à suivre !

Partagez
Ecrivez votre recherche et appuyez sur "entrer".