Connect with us

Interviews

Key Largo : « C’est à deux, sinon rien »

Rencontre avec le duo du 95 à l’occasion de la sortie de sa mixtape ‘July Key’.

Duo désormais incontournable du rap français, Crularue et Lapurple forment Key Largo. Bangers énervés, mélodies entêtantes et ad-libs inimitables, le groupe s’est forgé une place de choix dans le coeur des auditeurs et sortait son premier projet Sous côté en 2018. Ce avant de revenir avec 500 Key en 2019, une mixtape qui aura su faire son bruit. Pour l’été, le duo envoie sa July Key et ses 9 titres, portée par le succès de la collaboration avec 4Keus sur le titre « M’en sortir », placé dans le Top 100 depuis plusieurs semaines maintenant. A cette occasion, TRENDS est parti à la rencontre de Key Largo afin d’en savoir plus sur leur univers et leurs inspirations. C’est important.

TRENDS : Enchantée ! Qu’est-ce que ça vous apporte de faire de la musique à deux ? Vous vous verrez procéder autrement ?

Tout se passe bien et on se voit pas faire des sons tous seuls. C’est à deux, sinon on est pas là. 

Comment vous vous répartissez les rôles sur chaque titre ?

Ca dépend de l’instru, c’est au feeling en vrai. On écrit et on voit en fonction de la prod. Lui (Crularue) il a plus de facilités dans les refrains et moi (Lapurple) je suis meilleur sur les couplets, même si des fois ça peut changer.

Key Largo, d’où ça vient ? 

A la base des bases, on avait entendu Booba le dire dans LVMH. Ca nous a tapé dans l’oreille, on est partis regarder ce que ça voulait dire. J’ai vu que c’était une île avec des pirates et tout ça. J’ai trouvé que c’était une histoire originale, donc j’ai décidé de nous appeler Key Largo pour que ça change des groupes qui s’appellent ‘Gang’ ou ‘Squad’…

Vous avez un nom qui se démarque, mais vos gimmics aussi sont reconnaissables…

Exactement. Les ad-libs c’est très important. Pour nous c’est important, les gens nous différencient bien grâce à ça et ils savent que c’est nous. C’est un peu notre marque de fabrique !

Il vient d’où le ‘C’est important’ alors ? 

Alors, le ‘c’est important!’… C’était une manière de parler, on le disait tout le temps (rires). On l’a un peu pris comme un tag de beatmaker. Quand on dit ‘C’est important’ maintenant, on sait que c’est Key Largo !

Le featuring avec 4Keus est vraiment réussi. Le refrain reste dans la tête. Déjà plus d’1M de vues en un peu plus d’une semaine… Comment ça s’est fait ?

Déjà, à la base des bases, nous on les écoutait 4Keus. On a appris par la suite qu’ils nous écoutaient aussi. Et en fait on avait un ami qui les connaissait, donc ça s’est fait comme ça tout simplement. Quand t’as un pote qui connaît un peu c’est plus simple, on a commencé à se parler, à kiffer des moods et on s’est retrouvés très rapidement au studio pour faire ça proprement. 

Vous vous attendiez à ce que le clip fonctionne autant ?

Avec 4Keus et Key Largo, c’était obligé que ça donne un bon petit résultat ! Et là pour la suite on vise encore plus haut hein… Faut faire encore mieux qu’un million en un peu plus d’une semaine, faut les faire en moins de temps, faut qu’on s’améliore.

Le featuring avec Leto est vraiment pas mal aussi. Est-ce que vous comptez le clipper ? 

Celui-là on sait pas encore ! On va déjà attendre de voir ce qu’en pensent les gens, mais on pense qu’ils vont bien kiffer. De toute façon il y a plein de bons sons dans l’EP, on verra ce que les gens kiffent le plus après. On laisse ça au public, c’est eux qui vont décider. 

Comment vous vous sentez ? Vous êtes excités, stressés ? 

Même pour notre premier son en vrai… On était normal genre, pas excités (rires). C’est basique, il y a pas trop d’excitation. On est contents ! Mais on est plus impatients que les gens écoutent, sinon il y a pas vraiment de pression. On est comme ça, c’est pas vraiment une grosse excitation, c’est plus le fait qu’on va aller un peu voir les avis, est-ce que ça a liké, est-ce que ça a commenté. 

Cet EP a été créé pendant le confinement ou vous le prépariez déjà avant ? 

En fait nous, on va au studio on enregistre des sons tout le temps. C’est plus quand on sort un album qu’on va se concentrer sur la direction artistique, tout ça. Pour l’instant on n’est pas sur des albums, on est sur des EPs, donc on enregistre tout le temps et après on en fait une sélection.

Vous avez pu continuer d’aller en studio pendant le confinement ou est-ce que ça vous a ralenti ? 

Non franchement c’était vraiment chaud. Il n’y a que vers la toute fin que les séances ont commencé à se refaire, mais c’était vraiment des petites séances. C’est vraiment après le confinement qu’on a pu reprendre le studio et bien bosser. 

Quelle est la visée de cet EP ? Il sonne très été avec beaucoup de mélodies, de chant, de flows ouverts… 

C’est ça ! Le public a plus l’habitude de nous entendre sur de la trap, on a pas trop l’habitude des mélodies etc. On s’est dit qu’on allait leur donner quelque chose de différent avec « July Key », c’est l’idée. Ca reste du Key Largo, mais dans un autre registre. On n’a pas changé de style, on a juste ouvert un peu plus. C’est du cru avec de la mélodie, ça passe crème dans les oreilles.

Un EP qui présage l’arrivée d’un album pour cette fin d’année ou la prochaine ?

Pour l’instant, non. Pour l’instant c’est l’EP, on va voir comment ça marche. Après je pense qu’on va balancer des singles, mais on n’est pas sur un album. Parce qu’il faut prendre son temps. On veut vraiment balancer un album de qualité, c’est mieux de prendre son temps, de balancer des petits EPs à différentes sauces.

Qu’est-ce qui vous inspire pour l’écriture de vos textes ? 

Les choses qu’on vit, les choses qu’on voit, qui nous entourent. Un peu de tout avec la zeb aussi (rires). Faut bouger après, si tu racontes que des trucs de cités à un moment tu vas tourner en rond. Alors que si tu voyages, tu peux raconter plus de choses et t’ouvrir à d’autres sujets. 

Qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter pour la suite ?

Des disques d’or ! Ah oui oui oui. C’est le meilleur souhait possible : des singles d’or, tout ce qui est en or, en platine !

Inscription newsletter

NEXT TRENDS

Virgil Abloh tease une collaboration Off-White x Stüssy

Mode

Chanel dévoile une montre J12 asymétrique noire et blanche

Mode

COMME des GARÇONS et Online Ceramics préparent Halloween avec deux T-Shirts

Mode

Connect
Inscription newsletter