Connect with us
S.Pri Noir - TRENDS

In Side

S.Pri Noir : « Avec le temps, j’ai plus d’aisance à parler de choses personnelles »

A l’occasion de la sortie de son album « Etat d’Esprit », S.Pri Noir a accepté de répondre à quelques questions pour TRENDS.

S.Pri Noir - TRENDS

Après le succès de son album ‘Masque Blanc’, révélé en mai 2018 et certifié disque d’or, S.Pri vient prendre d’assaut 2020 avec la sortie d’un tout nouvel opus audacieux. ‘Etat d’Esprit’, voilà le nom de ce nouvel album que propose l’artiste du vingtième arrondissement (Paris) ce vendredi 17 avril. Un projet qu’il veut « ouvert » et dans lequel il a tenu à inviter un bon nombre de ses acolytes du game : Leto, Alonzo, Alpha Wann, Sneazzy, Laylow, Dadju, Lyna Mahyem, 4Keus ou encore Lefa. Dans le cadre de cette sortie évènement, l’artiste parisien récemment devenu égérie de Cartier Eyewear a répondu à quelques questions pour TRENDS. Le tout à distance, confinement oblige…

‘Etat d’Esprit’, c’est donc tout d’abord une exploration visuelle qui rend ouvertement hommage à certains des plus grands films d’actions, de l’annonce de la tracklist jusqu’aux clips proposés jusqu’à maintenant. « Fan des univers de James Bond depuis toujours », S.Pri Noir a également tenu à faire un clin d’oeil au jeu vidéo Splinter Cell pour le clip de son détonant ‘4 Litres 2’. Un univers visuel soigné, de la cover jusqu’aux clips et photos de presse, témoignant du perfectionnisme et de l’esthétisme pointu du rappeur.

crédits photos : Mister Fifou
Outfit : Total look adidas Y-3

Interrogé sur le concept de l’album et sur l’éclectisme de son contenu, S.Pri Noir affirme vouloir avant tout « partager » sa musique. Autant de collaborations qui témoignent aussi du fait qu’il prend « plus de plaisir à faire de la musique de manière collective qu’en solo ».

« Dans l’excitation », attendant « la sortie avec impatience », S.Pri Noir confirme avoir pu collaborer avec « des artistes qui ont des univers très marqués » et « proches de son ADN ». Concernant le featuring avec Leto, il explique d’ailleurs avoir voulu rendre hommage à ses origines congolaises sur un fond de rumba avec un beat trap : « C’est un artiste tout terrain (…) La connexion fut simple, je l’ai appelé et il est simplement passé au studio. »

S.Pri Noir propose donc un voyage depuis Paris, en passant par Rio et par le Congo, unissant des ambiances variées et contrastantes. Aucun code pour cet opus éclectique et décomplexé, où il réunit d’ailleurs Biggie Jo et le prometteur Yohann Mallory.

Un ensemble cohérent, qui témoigne « de ce que j’ai traversé ces deux dernières années, voire mêmes ces dix dernières années », confie S.Pri Noir. « Mon entourage proche me donne l’impression d’avoir passé un cap. Je dirai qu’avec le temps, j’ai juste plus d’aisance à parler de choses plus personnelles, on est sur un constat de vie, c’est trop tôt pour le bilan (rires). »

Impossible de parler de S.Pri Noir sans évoquer son intérêt pour la mode et le lien très étroit qu’il entretient avec ce monde. Au fil des années, le rappeur parisien est devenu l’un des artistes les plus sapés du rap. Sur les Front Row des Fashion Weeks, collaborateur avec adidas depuis trois ans, décrochant des contrats avec Dior Parfums, Cartier Eyewear, Moncler, Maison Margiela ou encore Kenzo, l’artiste pèse ses mots comme il choisit ses vêtement.

Cela se ressent d’ailleurs dans chacun de ses clips et chaque visuel, tous ancrés dans un univers singulier et reconnaissable. Un lien qu’il explique d’ailleurs aisément : « Petit, j’étais déjà féru de mode. J’ai grandi dans un foyer modeste et je n’avais que la sape pour briller. Aujourd’hui, ça fait partie de mon identité visuelle : que ce soit dans les clips, sur scène et dans mon quotidien. »

Difficile donc, d’imaginer pouvoir combiner toutes ces activités et pourtant, l’artiste relativise : « En vrai je cumule peu d’heures de sommeil certes, mais je ne me plains pas. Je suis conscient d’être aussi chanceux, de pouvoir vivre de mes passions. »

Alors, que peut-on souhaiter à S.Pri Noir pour les mois à venir ? « Un disque de platine » serait le bienvenu selon la réponse de l’artiste, qui tease également la potentielle arrivée d’un autre projet dans les mois à venir… Affaire à suivre !

Interview rédigée par Romane Dvl.

Inscription newsletter

NEXT TRENDS

Kid Cudi et Virgil Abloh s’associent pour un merch exclusif

Mode

Zamdane - TRENDS Zamdane - TRENDS

Zamdane : « Le rap m’a beaucoup aidé dans ma vie »

Interviews

Titre phare de l’album ‘IGOR’ par Tyler, The Creator, ‘BOYFRIEND’ est dispo sur les plateformes

Musique

BespokeIND imagine une Nike Air Force 1 Futura x Off-White

Mode

Connect
Inscription newsletter